Les travaux de rénovation peuvent toucher toutes les pièces de la maison. À commencer par la chambre, la cuisine, la salle à manger, mais aussi la salle de bain. Lorsqu’on parle de rénovation de salle de bain, il est inévitable de considérer les travaux de tuyauterie. Pour vous éclairer alors, découvrez ici les éléments importants dans le cadre d’une installation de plomberie pour la salle de bain.

L’alimentation en eau

Le premier rôle de la plomberie dans la salle de bain est bien d’assurer l’acheminement de l’eau sanitaire que ce soit de l’eau chaude, l’eau froide ou des eaux usées. L’alimentation en eau est tout d’abord l’élément à considérer. Selon l’installation que vous choisissez, l’alimentation en eau peut être apparente ou encastrée. De plus, vous avez également plusieurs choix possibles en termes de matériaux. En effet, il y a le cuivre, le PER et le multicouche.

Le cuivre a toujours été le plus utilisé dans les maisons anciennes. Il présente l’avantage d’une durabilité et d’une résistance parmi les matériaux de plomberie. Le PER quant à lui est surtout utilisé pour les installations encastrées. En effet, sous forme de tubes souples rouge ou bleu, pour l’eau chaude et l’eau froide, le PER assure généralement l’apport en eau dans la salle de bain. Aussi, on a le multicouche qui est à la fois souple et résistant. Composé de métal et de polyéthylène, le multicouche est facile à poser.

Les évacuations d’eau

Ensuite, il y a également la tuyauterie qui consiste à évacuer l’eau. Le plus important est d’assurer que le réseau évacuant l’eau de la salle de bain fonctionne sans débordement, refoulement ni même des fuites ou de mauvaises odeurs. Ainsi, l’installation doit impérativement contenir des pentes suffisantes et de bons diamètres. Aussi, l’évacuation d’eau distingue plusieurs types d’eaux usées. Tout d’abord, il y a bien sûr les eaux noires ou vannes, les eaux provenant des toilettes ou également les eaux grises ou ménagères.

Les différents types d’évacuation d’eau de la salle de bain peuvent varier selon les systèmes d’installation. En effet, les équipements peuvent être reliés ou non par une seule et même évacuation d’eau. Les différents éléments d’installation d’évacuation d’eau sont la descente ou la chute et tuyau. Ensuite, on a également le siphon ou la bande.

Les raccordements sanitaires

Lors de la construction ou de la rénovation de la salle de bain, les raccordements sanitaires sont des éléments primordiaux à considérer. En effet, il existe un certain diamètre à prévoir pour réussir l’installation des raccordements sans difficulté. Ainsi, on peut être sûr de garantir la bonne circulation de l’eau et le débit suffisant à vos besoins. Le chauffe-eau, la douche, la baignoire, les vasques ainsi que les lavabos ou les vasques font partie des raccordements sanitaires de votre logement.

Les raccordements sanitaires impliquent plusieurs éléments en dehors de ces appareils sanitaires. Par exemple, un tuyau de 12mn assure le raccordement en eau froide des w.c. Tandis qu’un tuyau de diamètre entre 14 et 17 mm assure l’alimentation de la douche ainsi que de la baignoire.