Le parquet est par excellence un excellent vêtement de sol très apprécié, qui sait très bien se marier avec presque tous les styles d’intérieurs. Ultra durable lorsque ses larmes sont en bois massif, très accessible lorsqu’il est flottant, le parquet flottant n’a vraiment rien à envier à ses concurrents. Voici comment procéder pour réaliser sa pose.

Préparez bien le sol

Dans un premier temps, préparez votre sol de sorte qu’il soit parfaitement sain, propre et sec. Si possible, aspirez-le, puis à l’aide d’une règle maçon contrôlez sa planéité. Veuillez à ce que les creux et bosses ne dépassent pas 2 mm de hauteur entre la règle et le sol. Complétez votre travail en vérifiant la compatibilité de votre parquet avec le sol sur lequel vous désirez réaliser votre pose. Si vous n’êtes pas à la hauteur du travail, alors il serait judicieux de faire appel aux professionnels de la pose à l’instar de la Société Kulcsar à Nivelles pour vous donner un coup de main. D’ailleurs, il est toujours préférable de confier ces gens de travaux aux experts du domaine.

Préparez la pose avec soin

À cette étape, dégondez les portes puis retirez les éventuels meubles encombrants de la pièce. Déballez ensuite les lames de leurs parquets, de manière à les mélanger et à ce que les nœuds du bois ne se regroupent pas au même endroit. De cette façon, vous pourrez très facilement composer un assemblage bien harmonieux pour vos dalles.

Posez discrètement la sous-couche

La sous-couche apporte par-dessus tout une isolation thermique et phonique à votre sol. Si celle-ci n’est pas intégrée aux diverses lames, prévoyez alors une sous-couche résiliente. Elle sera posée au ras des murs de manière perpendiculaire au sens de pose des lames. Aussi, installez des cales de dilatation sur 50 cm environ, et ceci contre des murs.

Posez la toute première lame

Commencez maintenant par poser votre toute première lame dans un angle de la pièce. Ici, veillez à ce que toutes les planches attenantes soient bien placées du bon côté. De la même façon, assurez-vous que la dernière lame de la première rangée mesure au moins 1/3 de sa longueur avant de continuer le travail. N’hésitez surtout pas à rééquilibrer si ce n’est vraiment pas le cas. Si vous banalisez cette étape, ne vous attendez pas à un meilleur rendu final.

Posez tout le reste du parquet

Maintenant, vous pouvez poser le reste du parquet tout en respectant les dimensions et les ranger. Dès qu’une rangée termine, prenez une nouvelle de sorte à recouvrir tout le sol. Ici, chaque matériel doit être utilisé à sa juste place afin d’éviter toute erreur susceptible de remettre en cause la qualité du travail.

Posez la toute dernière ligne et réalisez les finitions

En continuant votre pose de la même manière, et en alternant les jonctions, vous finirez par poser la dernière ligne. Cela voudra dire que vous avez posé tous les parquets sur le sol. Alors, une fois que tous les parquets flottants sont posés, veuillez retirer les cales de dilatation. Coupez ensuite les débords de sous-couche ainsi que celui du pare-vapeur. Et arrêtez les finitions lorsque votre pose sera parfaite et attrayante.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *