Le couloir est un espace commun fortement fréquenté. Que ce soit pour un appartement ou une maison individuelle, le choix des couleurs pour cette allée devrait être fait avec soin. Si vous cherchez des idées des peintures, puisez de l’inspiration dans les prochaines lignes.

Le blanc n’est pas obligatoire pour le couloir

Puisque chaque maison est unique, ce serait bien dommage de dire que le blanc peut convenir à tous les couloirs. Longueur de l’allée, couleur de plafond, taille des ouvertures et revêtement du sol comptent dans l’équation. Essayez de faire respecter une certaine harmonie dans cet ensemble. Jouez notamment sur le contraste. Si les portes sont marron, vous pouvez opter pour des murs beiges ou jaunes. Une combinaison dégradée de type camaïeux serait aussi parfaite. Certains spécialistes pensent que le bleu ciel a des vertus apaisantes si vous avez des enfants. Le vert pomme peut calmer les adultes.

Une allée bicolore pour plus d’espace et de personnalité

La peinture couloir maison en deux tons possède la particularité de donner plus de volume. Votre allée paraît plus spacieuse avec deux couleurs superposées. La première part du sol pour se terminer à environ 1,2 m. L’autre monte jusqu’au plafond. La teinte inférieure doit être foncée pour résister aux traces de mains, tandis que celle du haut éclaire la pièce avec une touche radieuse. Une fois de plus, le blanc et les nuances de gris ne sont pas des fatalités. Vous pouvez aussi vous permettre d’essayer la rose, les jaunes rares ou bien les déclinaisons pastel. Une autre astuce consiste à baisser la découpe à 50 cm du sol ou inversement, à 0,5 m en partant du plafond.

Éviter d’avoir une couleur uniforme

Vous l’avez peut-être compris, l’uniformité est à fuir pour peinture couloir maison. Cela signifie qu’il faut distinguer le mur des portes. Cela évite d’avoir l’impression de vous trouver dans une allée de cliniques, surtout si vous envisagez de tout couvrir de blanc. Sachez quand même que vous pouvez habiller la surface vide avec des cadres ou des miroirs. Vous devriez même songer au papier peint. Toujours pratiques, les autocollants apportent une touche de modernité. Une autre méthode consiste à peindre le fond du couloir dans une note sombre. Cette astuce donne de la profondeur à l’espace. Elle fonctionne aussi avec un plafond dans un ton bien distinct des murs et du sol.

Choisir la peinture en fonction du type de support

Outre la couleur, le type de peinture compte énormément pour le look de votre couloir. L’acrylique convient pour les murs maçonnés en béton recouverts d’une chape en ciment. C’est aussi un choix possible pour l’allée en bois. Si vous avez une essence sombre, les formules glycérophtaliques sont les mieux adaptées. Pour les surfaces en torchis ou les cloisons en plaques de plâtres, il faut un autre type de produit. L’alkyde est recommandé dans ces cas. Il se compose de résine et d’eau, mais peut être lavable. C’est possible grâce à la présence de liant à base d’uréthane. Elle convient à certains sols durs. Enfin, l’époxy et les peintures biologiques pourront aussi être envisagés.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *